Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • L’insuffisance du langage (de Raynaldo Pierre Louis)

    11 avril 2014 ( #Prose poétique )

    Tu sais poète : pour corroder le métal de mon âme, j’ai eu recours à l’écriture. S’exacerber dans le bocage des mages, à outrance l’on se bouquine. Et la mémoire bourbeuse : réfléchit la lourde lumière, des astres-voyageurs… Illumination de vases. Supernova...

  • Parce que chaque mot, de Nadol's Mentor

    01 août 2014 ( #Poésie )

    Parce que chaque mot est propriété d’oubli chaque phrase accident du silence parce que chaque prière est blessure des vaincus j’ai compris que ta phrase est citoyen du poème parce que chaque sourire est motif de l’impossible chaque absence proie de l’avenir...

  • Effervescences de Mages..., de Raynaldo Pierre Louis

    01 août 2014 ( #Poésie )

    Effervescences jubilatoires de mages Clignotements d´images insolites ciselées sur la foudre Ô zone d´ombre ou de lumière fantasmée de gestes… De points de suspension en suspens latents Le poème est cette barque de cristal flottant sur mers bleues Oreillers...

  • L’immortalité de Denise BERNHARDT (Critique de Raynaldo Pierre Louis)

    13 février 2014 ( #Littérature )

    « Les dieux eux-mêmes meurent/mais les plus beaux vers demeurent plus fort que les airains», dit Théophile de Viau. En effet, comment pourriez-vous croire, qu’une poésie peut-être mortelle ? Mais non! Ce serait donc de l’amnésie, subversion folle, véritable...

  • Une bouche pleine de pétales d´André Orphal (par Emmanuelle Sordet)

    13 mai 2014 ( #Littérature )

    La poésie d'André Orphal invoque les symboles jusqu'à la fusion, convoque les silhouettes archaïques, fait danser les villes sur les morsures de l'absence, retient les cendres fulgurantes des sanglots. Elle nous parle aussi de cette voix douce, grave...

  • Vitale hantise (de Siir Ibn Angel)

    17 mai 2014 ( #Poésie )

    Et on aime des images, des couleurs Du noir au blanc, passant aux mosaïques, Suivant nos humeurs, nos états d’âme L’on se croirait devant le miroir de notre vie Et l’on est amoureux d’une musique Mélodie que l’on respire, qui nous inspire Notes qui naissent...

  • Deux poèmes tirés du recueil ´´ Outlines´´ de Jean Venturini

    23 mai 2014 ( #Poésie )

    Sang Dans mes veines ce n’est pas du sang qui coule, c’est l’eau, l’eau amère des océans houleux… Des bonaces, des jours pleins gonflent ma poitrine, préludes aux blancs vertiges des ouragans… Des poulpes étirent la soie crissante de leurs doigts et leurs...

  • Raynaldo Pierre Louis, poète de la semaine dans Poètes à L´Honneur,présentation par Sheikh kane El Conquitasdor

    27 mai 2014 ( #Evénement )

    La poésie, d’une époque à une autre, d’une école à une autre, a été peinte en une multitude de couleurs et a connu mille et une définitions. Chaque poète donne à la poésie ou tout simplement à sa « poésie » la fonction qu’il souhaite lui attribuer et...

  • Voyage : mon séjour en Guyane française, de Jouby Alexandre

    30 juillet 2014 ( #Voyage, #ou Trouvailles )

    Mon voyage en Guyane Française m’est une véritable initiation. J’ai pu confronter mon alter ego à la nouvelle réalité de l’horizon. J’ai eu la chance de rencontrer un peuple qui m’intrigue : les amérindiens. Leur mode de vie balisé en fonction des lois...

  • Les minotaures (de Charlemagne FORTUN)

    13 février 2014 ( #Poésie )

    Les prédateurs des patriotes et des poches sont là. Costumés de leurs crimes innocents, Ils se dissimulent derrière leur face apparente, Pour qu’à leur bord on s’accroche, Mais leur bateau se noie dans une mer de sang. Les jeunes sont leurs proies les...

  • De la télékinésie du verbe à Kaléidoscope de couleurs fauves (par Anderson Dovilas)

    14 février 2014 ( #Littérature )

    Je dédie le vent aux nuages Aux colonnes de nuées qui transitent Est-il possible d’être un aventurier sans aventure, ou d’être poète sans risquer le devenir des mots. Et si la poésie exigerait de vivre par le choc de nos entendements à savoir poétiser...

  • Lobo djab avadra, la conjugaison du présent ( par Kily Charlot )

    26 mars 2014 ( #Poésie )

    L’œil en écrou sur une sellette d’un régime sanguinaire sa main dégouline de syllabe à l’éternité d’un poème qui plaide dans sa longueur profonde contre la tyrannie des désœuvrés au panthéon d’un pouvoir hors des normes à l’heure où les caméléons s’abreuvent...

  • Le 3ème œil (de Jouby Alexandre)

    03 avril 2014 ( #Poésie )

    Il m’a été donné d’entrevoir Qu’il ne faut pas sacrifier son identité Au prix de l’appartenance. Qu’on ne peut être roi qu’en Soi. Que dans l’absolu, la terre n’a pas de frontière. Que la vie n’est pas le but mais le moyen. Alors je me méfie de la suffisance...

  • Trois jolis poèmes de Fabien Louis-Fils

    11 avril 2014 ( #Poésie )

    La voix/ voie de l´art Il est une voix créatrice, une voix incolore Il est une voix sans sexe, une voix sans âge Il est une voix inconnue portant l’évasion sur son corps. Il est une voix qui, un beau jour Sans dire pourquoi enfanta pour toujours Le bizarre...

  • L´argent de poche ( par Maurice Tièche )

    14 avril 2014 ( #Education familiale )

    Nous vivons, hélas ! Dans un monde où la notion de valeur matérielle prend une place énorme, pour ne pas dire exclusive. Avons-nous le droit de laisser grandir nos enfants dans l´ignorance de ce fait sans les préparer soigneusement pour le moment où eux-mêmes...

  • Le paradis des étonnants voyageurs de Raynaldo Pierre Louis

    15 avril 2014 ( #Poésie )

    J´aime la géométrie de ton corps et le crayon artistique qui l´a tracé ton corps… corps luisant agrémenté de pierres qui luisent ton corps… c´est l´île des Hyperboréens rêvée par les naufragés perdus sur les brisants de mer et moi dans ma quête de bien-être...

  • Poèmes de Valmy Yacinthe, tirés du collectif Ancre des dattes

    15 avril 2014 ( #Poésie )

    Quelle main faudrait-il pour prolonger ma soif et jusqu´où porter le regard qui cherche le silence et la mer pour te nommer abandonnant à la marge ses ruisselants gestes ***** Le ciel se noie dans mon verre ton sexe interpelle le regard cultive des promesses...

  • HAUTE TENSION, voyageur sans repère de Raynaldo Pierre Louis

    15 mai 2014 ( #Prose poétique )

    Ma vie est crachat, éclaboussure, tourbillons de poussières mêlées d´azur. Tout est possible sur les rivages de l´encre, par la voie/voix de l´imaginaire. Je fais de cette parole une place publique, pour pisser au visage de l´homme. Cette parole, oui...

  • « Sur les Ailes de Pégase » de Raynaldo Pierre Louis, présentation (par Jean Erian Samson)

    14 février 2014 ( #Littérature )

    Ce sentiment que ressent l’auteur d’abandonner le quotidien revient surtout par ses vécus nostalgiques et ses incapacités de contourner les méfaits du monde réel et irréel liés sans doute à sa sensibilité et à sa bonne fois. Il ne choisit pas tout simplement...

  • Maariya et la mer, de Umar Timol

    27 mai 2014 ( #Littérature )

    A ma mère. Maariya se réveille tôt, très tôt le matin pour se rendre à la mer. Il y a quelque chose dans la mer, quelque chose qu’elle n’arrive pas à expliquer, quelque chose de fort et de beau qui l’appelle. Elle sait qu’elle ne peut pas y résister,...

  • Poésies de Serge Roger : jeune auteur ivoirien enflé de talents

    14 août 2014 ( #Poésie )

    Mes doigts ne sont plus que l’ombre d’une rue Mon père n’a jamais été qu’un rire et une goutte de trop La lune viendra… Je la ramasserai comme ces étoiles dans la boue Hier, dans l’indifférence de la nuit J’ai plongé mes dents jaunies dans un croissant...

  • Collinx Mondésir : Un jeune poète à découvrir

    19 août 2014 ( #Poésie )

    Envol Brasiers d’audaces à la brouille des mirages ronflants désirs à puer mes nuits grincheuses mes instants larmes de mer fiévreuse de terre geignant la sécheresse des saisons Mes pennes se gonflent pour un voyage sans retour à l’escorte peines et passions...

  • Poèmes d’Edgard Dauphin

    10 octobre 2014 ( #Poésie )

    Je suis né(e) crépuscule du hasard mes larmes se mêlent et s'entremêlent aux apparences des nuages une case sans fenêtre où l'éclat vert chante (Ancre des dattes) ***** je rends la ville aux blessures vertébrées allouées aux pas drus de Satan un démenti...

  • PAYS DE COCAGNE EN OTAGE

    12 février 2014 ( #Poésie )

    L’astre transite aux Enfers-oubliettes Et l’azur coupe la trajectoire. L’oiseau de nuit étiolé Dévore les poumons de l’orage Illusion palpable de l’aube Une branche d’aube dans les nébuleuses Vision qui se love loin loin loin de la virtualité Onirisme...

  • La belle poésie de Gabriel Wensley Alcindor

    11 avril 2014 ( #Poésie )

    Délires d’un marin solitaire Ô mer lointaine que je t’envie Flots rayés frissonnant Eau qui frémit Verres splendides Vibrant face au miroir de ton ciel Eau qui baigne et qui broie Mer d’étain et de miel Sirène ou titan tu es le sphinx, mélange salé Qui...

1 2 > >>